Découvrir L'Ecole Poyet


 

 

« ECOLE M-R. POYET »

« Thérapie Manuelle informationnelle- Méthode M-R.POYET »

OSTEOPATHIE ET ACUPUNCTURE

COLLEGE DE THERAPIE BIODYNAMIQUE-POYET

ECOLE DE NANTES

 

 

QUELQUES MOTS SUR LA METHODE M-R POYET

La méthode M-R POYET est une thérapie manuelle innovante basée sur l’étude des micromouvements inhérents au corps humain. Elle permet, à partir de l’écoute fine des structures crâniennes, l’établissement d’un bilan somatique périphérique. L’harmonisation s’obtient par « une invite » digitale douce qui provoque une action normalisatrice sur une ou, simultanément, sur plusieurs dysharmonies. Celle-ci est consolidée par les connaissances et la pratique de l’énergétique chinoise traditionnelle.

 

L’originalité de cette méthode réside dans le génie de Maurice-Raymond POYET à découvrir et systématiser les interrelations entre les différents mouvements du corps humain.

 

Commençant par décrire de manière stricte les corrélations entre les différentes pièces osseuses de la boite crânienne et du sacrum (unité de mouvement), puis y reliant la périphérie, il aboutit, grâce à l’observation fine des réponses tissulaires, à la découverte d’une très riche et surprenante méthodologie. Par une impulsion correctrice sur le sacrum et sur d’autres « claviers » de commande à distance (par exemple au niveau du pied), elle permet une correction du sacrum lui-même, de la dysharmonie structurale crânienne et faciale, et des dysharmonies périphériques correspondantes.

 

Outre cette autocorrection du corps, cette méthode possède quatre avantages primordiaux qui lui confèrent une fiabilité et une sécurité inégalables :

  • des points « fusibles » qui éclairent le praticien et sanctionnent ses erreurs,
  • un « dialogue » entre le thérapeute et le patient basé sur le concept de la physique quantique.
  • la possibilité permanente de contrôle des résultats des corrections par l’écoute des somatotopies crâniennes.
  • Rétablissement de la circulation d'énergie en toutes zones du corps par l'utilisation d'un nouveau dispositif de localisation des points d'acupuncture (triggerpoint). Celui-ci est portatif, précis et facile à utiliser, intégrant une fonction de stimulation par bouton poussoir. Cet appareil permet de traiter immédiatement sans douleur la zone détectée sans l'utilisation d'aiguilles d'acupuncture.

Cette approche particulière n’en demeure pas moins accessible à tous, même si elle stupéfie les thérapeutes, tous étonnés des effets de ses harmonisations « sans avoir l’air d’y toucher » et dont ils peuvent immédiatement contrôler les résultats de leurs propres actes.

 

Cette méthode optimise indubitablement la main du praticien. Les perturbations de nos structures cédant plus sereinement par cette invite digitale que sous l’intrusion des manipulations classiques. Cette méthode s’inscrit comme étant certainement une des thérapies manuelles de l’avenir. Ses indications dépassent largement le cadre des seules atteintes de l’appareil locomoteur (traumatiques ou dégénératives). Elles intéressent les phénomènes endocriniens, neurosympathiques, le jeu viscéral et les circulations énergétiques et liquidiennes. Les interrelations somato-psychiques (le comportement) sont tout autant concernées.